Produits du domaine : Château Fombrauge

Les premiers écrits où apparaît le Château Fombrauge remontent à la fin de la guerre de cent ans, qui s’est achevée en 1453 à Castillon La Bataille, à quelques kilomètres du château.
C’est un écuyer, Jacques de Canolle, qui se déclara seigneur de Fombrauge, qui acquit la propriété en 1466. Son petit-fils, Pierre de Canolle, lui succéda vers 1575.
Ce seigneur s’occupa donc de faire fructifier ses terres et c’est à ce moment-là que déjà apparurent les premières vignes.
En 1691, Marie Anne de Canolle apporta en dot le domaine à son mari, Jacques Dumas.
A la fin du XVIIème siècle, Fombrauge appartenaitt donc à la famille Dumas de Fombrauge. Le domaine viticole de l’actuel Château Fombrauge bénéficia dès lors de tous les talents pour que soit assurée sa mise en valeur.
Dumas participa à la création de la première viticulture de qualité à travers le domaine. Il mit en pratique en matière d’encépagement, de travail de la vigne, de sélections de parcelles et de vinification, les techniques les plus modernes et souvent de manière expérimentale. La réussite fut exceptionnelle.
En 1794, le descendant de Jacques Dumas fut guillotiné et le domaine devint bien national jusqu’en 1808 ou les 4 enfants du défunt le récupèrèrent.
Au cours du XIXème siècle, Fombrauge passa aux mains de Ferdinand de Taffard. Avec lui, le cru obtint la médaille d’or à l’exposition universelle de Paris en 1867.
Et c’est en 1999 que M. Magrez le rachète. L’acquisition de Fombrauge par Monsieur Bernard Magrez fait découvrir à ce Grand Cru de Saint-Emilion un nouvel horizon tant sur le plan de la qualité du produit qu'en y apportant la rigueur de son savoir-faire.
C’est finalement en septembre 2012 que le Château atteint les sommets de la hiérarchie sur l’appellation Saint Emilion et devient officiellement Grand Cru Classé.

0